Importance de l’activité des femmes dans l’édification du socialisme

0
Importance de l’activité des femmes dans l’édification du socialisme

A noter comme un fait réconfortant et un signe du progrès de la culture au village, l’activité grandissante des femmes, membres des kolkhoz, dans le travail d’organisation sociale. On sait, par exemple, que les femmes assurant la présidence des kolkhoz plus de  60 000 femmes ; chef d’équipes, 28 000 ; organisatrices des groupes de travail, 10 000 ; 9 000 femmes sont chargées de diriger l’élevage dans les kolkhoz ; conductrices de tracteurs, 7 000. Inutile de dire que ces renseignements sont incomplets. Mais le peu que renferment ces données témoigne avec assez d’évidence du grand essor culturel au village. Ce fait, camarades, a une énorme importance. Cela, parce que les femmes forment la moitié de la population de notre pays ; qu’elles constituent une immense armée de travail ; qu’elles sont appelées à éduquer nos enfants, notre génération montante, c’est à dire notre avenir. Voilà, pourquoi nous ne pouvons admettre que cette immense armée de travailleuse végète dans les ténèbres de l’ignorance ! Voilà pourquoi nous devons saluer l’activité sociale grandissante des femmes travailleuses et leur accession aux postes de direction comme un signe certain des progrès de notre culture.

Staline : « Rapport sur l’activité du Comité Central présenté au XVIIème congrès du Parti Communiste (bolchévik) de l’URSS », le 26 janvier 1934 : les Questions du léninisme (11ème édition), p. 482. Editions en langues étrangères, Moscou 1947.