« Ne jamais être sans soleil, ça fait toujours venir la pluie » – Elizabeth Cotten

0
« Ne jamais être sans soleil, ça fait toujours venir la pluie » – Elizabeth Cotten

Elizabeth Cotten, chanteuse de blues de Caroline du Nord, est une musicienne autoditacte. Les techniques conventionnelles n’étaient pas utilisées par cette guitariste. De sa main gauche, son pouce jouait les mélodies. Sa technique donna le Cotten picking.

Bon nombre de ses chansons ont été composées lorsqu’elle était jeune. A 13 ans, elle travaille comme serveuse avec sa mère. Dans les années 1910, elle se marie, élève une fille et divorce.

Ses textes sont purs et racontent la vie de femme.

Si Billie Eilish est la plus jeune artiste primée aux grammies, Elizabeth Cotten en est une des plus âgées. En 1984, à l’âge de 91 ans, elle reçut le Grammy Awards de la meilleure chanson traditionnelle pour son album Elizabeth Cotten Live.

La chanson « I’m going away » parle de dignité, d’amour et de séparation à cause d’une trahison. Une femme prend la décision de partir parce que l’homme qu’elle aime a dépensé tout son argent, ne lui accorde aucune attention. Mais plus que tout, l’amour n’était pas véritable. Elle prend alors la décision de partir pour en plus « rester sans soleil ».

 

Sa vie est retracée rapidement ici en dessin, à propose de sa chanson « Shake sugaree ».

Laura Veirs, chanteuse folk, lui a consacré une BD (disponible uniquement en anglais)