« Tout le pouvoir au peuple », et le peuple prendra le pouvoir

0
« Tout le pouvoir au peuple », et le peuple prendra le pouvoir

Afeni Shakur est l’une des 21 Panthères de New York qui ont été accusés de complot. Elle écrivait cette lettre alors qu’elle était détenue à la prison de femme faute d’une caution de 100 000 dollars.

[…]

Votre système économique est une chaîne autour de notre cou, et nous allons briser toutes vos chaînes. Nous nous identifierons aux besoins du peuple — des opprimés. Vous ne voulez pas être gouvernés par nous, et nous ne voulons pas vous gouverner. Nous nous gouvernerons nous-mêmes, nous ferons nos propres erreurs, nous aurons nos propres amis et nos propres ennemis et les progrès que nous pourrons faire, nous ne les devrons qu’à nous. Nous nous jugerons nous-mêmes. Nous nous réconcilierons avec ceux dont vous avez fait nos ennemis, et aurons pour ennemis vos amis.

Nous vivrons.

Notre but sera la création d’un système coopératif humaniste fondé sur le principe de la réciprocité. La question qui se pose est la suivante : «  Le peuple doit-il être dirigé par l’Etat ou l’Etat par le peuple ?« Vous êtes l’Etat et nous disons : « Tout le pouvoir au peuple« , et le peuple prendra le pouvoir. Vous nous opprimerez jusqu’à ce nous arrivions à vous en empêcher et nous y arriverons. L’histoire montre que les guerres de libération sont toujours gagnées par les opprimés. Et il y aura une guerre — une vraie guerre révolutionnaire –, une guerre sanglante. Personne, ni vous, ni nous ni qui que ce soit dans ce pays ne saurait l’empêcher d’éclater. Nous admettons tout cela.

Toutefois, et c’est là le point important, les accusations que vous portez contre nous sont sans fondement.

« Je crois en chacune des choses qui est indispensable à l’élimination de l’injustice…j’y crois en tant que l’on agit intelligemment et que l’on obtient des résultats. Mais je ne crois pas aux actions politiques aveugles. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, il faut réfléchir, délibérer et envisager les chances de succès et d’échecs. »Malcolm X

Quels résultats aurions-nous pu obtenir qui eussent correspondu à nos objectifs? Vous nous avez accusés de nous en prendre à la vie de personnes innocentes en pratiquant le terrorisme. Cette accusation est une insulte : nous sommes plus intelligents et plus sérieux que cela. […]

 Extrait d’une lettre de prison d’Afeni Shakur. Rat, le 7-20 janvier 1970.

Les panthères noires parlent, les cahiers libres 224-225, p210-211.

Editions Maspero