L’exploitation des femmes mariées

0
L’exploitation des femmes mariées

« M.E…., fabricant, m’a fait savoir qu’il emploie exclusivement des femmes à ses métiers mécaniques ; il donne la préférence aux femmes mariées, surtout à celles qui ont une famille nombreuse ; elles sont plus attentives et plus disciplinables que les femmes non mariées, et de plus sont forcées de travailler jusqu’à extinction pour se procurer les moyens de substances nécessaires. C’est ainsi que les vertus qui caractérisent le mieux la femme tournent à son préjudice. Ce qu’il y a de tendresse et de moralité dans sa nature devient l’instrument de son esclavage et de sa misère. »

Marx ; Le Capital, livre I, ch. XIII, p.346-347. Dietz, Stuttgart, 1914 ‘Edit All.) Edit Sociales, livre I, t.II, ch. XV, p.86